Évidence Editions·Emy River·Service Presse

You’re Mine ! de Emy River

Résumé :

Frédérique et Liam auraient pu faire un très beau couple, en apparence, tout le monde le croit, mais, derrière la porte fermée de leur appartement, elle vit un enfer.

Liam rentre souvent saoul le soir et assouvit ses pulsions sans qu’elle ait son mot à dire. Les viols se succèdent, la peur est au maximum, et la vie de Frédérique n’est qu’un cortège de peines et de douleurs. Un jour, elle trouve le courage de partir.
Ce jour sera le début d’une vie meilleure, elle en est sûre. Elle a repris la danse et postule pour devenir professeur dans une école prestigieuse. La danse, c’est tout sa vie, son oxygène, son horizon.
Lorsqu’elle tombe sur Jonathan, le directeur, tout se bouscule en elle. Il est beau, mystérieux, et surtout très talentueux.

Peut-être est-il temps de faire confiance à un homme ?

Mais le bonheur n’entrera pas aussi facilement dans la vie de Frédérique, Liam n’est pas mort, il mûrissait juste sa vengeance.

Frédérique est une jeune femme qui n’a pas eu de chance étant jeune, elle est tombé amoureuse d’un homme qui au fil du temps est devenu de plus en plus violent.

Un jour, elle décide de se sortir de cet enfer et après un terrible instant passé en compagnie de son petit-ami Liam, elle va prendre la poudre d’escampette pour se réfugier à La Ciotat.

Même si dix ans plus tard elle remonte la pente, elle n’oublie pas et garde dans un coin de son esprit cette lueur de peur, une peur d’être retrouvé par son tortionnaire.

Jonathan quant à lui a vécu il y a maintenant cinq ans un terrible drame, non seulement il a perdu son pilier qu’était sa mère mais aussi une autre personne tout aussi importante pour lui, après cela il a sombré au plus profond des abysses. Heureusement une promesse qu’il avait faite lui a permis de remonter à la surface, cette promesse n’est autre que continuer à danser, réaliser ses rêves et s’occuper de l’école de danse de sa mère.

La première rencontre entre Frédérique et Jonathan va être explosif, effectivement, comme souvent, ce dernier utilise l’humour comme moyen de défense et une mauvaise blague va faire monter la moutarde au nez de la jeune femme qui bien sur réagira mal.

Elle ne veut plus se laisser marcher sur les pieds, mais les mots qui sortiront de sa bouche seront ceux qu’elle n’aurait jamais dû prononcer pour le directeur de cette école.

J’ai été touché par ces deux personnages qui ont été meurtri par le passé, ils souhaitent tous les deux se reconstruire, tourner la page et trouver enfin la paix dans leurs vies.

J’ai compatis pour le pauvre Jonathan qui reste quand même malgré les épreuves endurées quelqu’un de doux et patient, il pourrait envoyer balader tout le monde et surtout cette femme qui lui tient tête mais il ne le fait pas et ça car à travers son regard il y voit une blessure, une faille dans laquelle il souhaite plus que tout s’y engouffrer. Et donc faire tomber toutes les barrières de cette dernière. Il y voit en elle sa seconde chance et pour l’obtenir il est prêt à tout.

Pour le personnage de Frédérique je suis un peu plus mitigée, j’ai souffert avec elle pour les horreurs qu’elle a subi mais je trouve que le fait d’être parti non très loin de son ex et quand même risqué et le fait que ce dernier ne s’est pas lancé à sa recherche de suite me trouble un peu. En effet il revient dans le tableau dix ans plus tard alors que ce n’est même pas fait exprès. Est-ce que si sa route n’avait pas croisé celle de Frédérique, l’aurait-il un jour recherché ?

Le thème en lui-même est très plausible, il est même poignant, j’ai aimé les références à un certain film culte, film qui permettait à Frédérique de s’évader de ces horreurs mais j’aurais aimé avoir plus d’éléments dans le thème de la danse.

Le déroulé de l’histoire est assez long au début pour ensuite s’accélérer au milieu et aller pour moi un peu trop vite vers la fin, en effet je comprends que le temps que l’intrigue se mette en place on a besoin de bien tout détailler mais l’élément essentiel est pas assez approfondi à mon sens. Néanmoins l’histoire est très compréhensive, elle n’a pas d’incohérence (à part le détail de la fuite que j’ai déjà énoncé), la plume de l’auteure est agréable et très fluide.

Malgré les quelques points que j’ai cité ce fut une bonne lecture, un bon moment passé avec nos deux protagonistes.

Citation :

« Les sentiments que je commence à ressentir pour Frédérique me poussent dans mes retranchements et me donnent un coup de pied au cul. Je veux qu’elle soit ma lumière dans mon obscurité, celle qui me ramènera vers la surface et m’insufflera son amour. Je suis si cabossé par mon passé, celui qui me hante chaque jour. Je survis avec peine, mais j’ai besoin d’un avenir lumineux. »

  • Nombre de pages : 210
  • Éditeur : Evidence Editions
  • Prix Ebook : 7,99 euros
  • Lien achat Ebook : ICI
  • Prix broché : 16,00 euros
  • Lien achat broché : ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s