Autoédité·Natasha Knight

Collateral damage romantic duet T1 : Œil pour œil de Natasha Knight

Résumé :

Gabriela

Stefan Sabbioni a fait irruption dans ma chambre sans y être invité, le jour de mon seizième anniversaire. Il est resté dans l’ombre, avec son odeur de whisky et de mort, et il a passé autour de mon cou un collier cassé et couvert de sang séché. J’ai cru qu’il allait m’étrangler.

Ce soir-là, il a laissé un message à mon père. Il a dit qu’il reviendrait pour lui prendre un bien précieux.

Cependant, je n’ai jamais transmis ce message. Je me demande si ce serait différent si je l’avais fait, parce que maintenant, deux ans plus tard, il est de retour. Et cette fois, il ne se cache plus dans l’ombre.

Il est venu tenir sa promesse.
Il est revenu pour prendre ce fameux bien précieux.
Moi.

Stefan

Marchese est l’instigateur de la tragédie subie par ma famille. Je ne vais pas me contenter de le mettre à genoux, je vais l’enterrer pour ce qu’il a fait.

Lui prendre sa fille n’est que le début. Je vais le faire tout en sachant que je déclenche une guerre. Je vais le faire tout en sachant que mes ennemis se rallieront à sa cause. Ils ne reculeront devant rien pour me détruire, et il ne reculera devant rien pour la récupérer.

Cela dit, je ne suis pas du genre à me dérober devant la guerre. Je ne fais aucun cadeau et je ne partage pas mes jouets. Je démolis tous ceux qui essaient de toucher ce qui m’appartient.

Et une chose est sûre, cette fille m’appartient.

Gabriela Marchese est une jeune femme qui n’a aucune liberté, elle vit avec son père qui lui impose sa propre loi, ses propres règles, elle se doit d’obéir à ses ordres et même si ça veut dire épouser un homme contre son gré.

Le soir de ses seize ans, elle va avoir la visite d’un mystérieux homme qui sent la mort, un homme qui a déjoué la surveillance des gardes pour lui délivrer un message qu’elle devra transmettre à son père, un message qu’elle gardera pour elle.

Mais le voilà qui revient deux ans plus tard pour signer un contrat, celui qui va le lier à elle pour toujours.

Autant cette idée la répugne, autant cet homme l’intrigue.

Que peut-il avoir contre le grand Gabriel Marchese pour l’obliger à céder sa propre fille ?

Gabriela y voit une possible porte de sortie, mais passer d’une prison à une autre n’est-il pas plutôt le début de sa fin ?

« -Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi envers qui tu dois être loyale.

Je me mords l’intérieur de la joue et nous restons ainsi, en silence. Je crois que mon père me jauge, essaie de déterminer si je suis une alliée ou une ennemie. A choisir, je n’aimerais être ni l’une ni l’autre, et en quelque sorte, si Stefan me prend, c’est une forme de liberté. N’est-ce pas ? Une sorte d’évasion. »

Stefan Sabbioni est l’héritier de l’empire mafieux de Sicile. Après la mort de son frère ou plutôt de son exécution il y a deux ans, il s’est juré de se venger et pour ça il applique la loi d’œil pour œil et fera en sorte de dérober à son pire ennemie son bien le plus précieux, sa fille.

Il fera tout pour mettre au plus bas celui qu’il juge responsable de la mort d’Antonio, celui qui a osé mettre en pièce ce frère et ce même si ce dernier l’avait trahi.

Pour lui, ce meurtre n’est autre qu’un affront à sa famille et il est bien décidé à répondre à cet horrible acte.

« Il n’y a pas de place pour la douleur quand la fureur s’installe. Quand je n’ai plus que la vengeance devant les yeux. Quand je ne ressens plus que la brûlure de la haine. »

Gabriela ne compte pas être la gentille petite femme obéissante, elle va faire en sorte de le pousser à bout, de contester la plupart de ses ordres et mettre à bout ses nerfs  et il faut dire que provoquer cet homme, son futur mari, celui qu’elle n’a pas choisi la galvanise autant que l’effraie.

Elle ne saurait dire si Stefan est plus dangereux ou non que son propre père, elle entrevoit en ce sicilien une once de chaleur, une sensation que son géniteur en est dépourvu.

Stefan fera preuve de beaucoup de patience envers elle, on constatera vite qu’il ne veut pas la blesser, il veut juste en un sens l’utiliser pour atteindre son but mais au fil des jours il ressentira pour elle des sentiments qu’il ne devrait pas avoir mais il ne peut pas s’arrêter dessus, il doit aller au bout de ses plans, il en va de sa réputation et de montrer qu’il ne faut pas le provoquer.

Alors on est bien dans une romance mafieuse mais je trouve ce premier tome un peu sage, j’aurais aimé plus de panache au rapport de force entre les deux protagonistes, certes il est question de vengeance de Stefan mais on voit bien que la tension monte, que le sang s’échauffe et que les désirs s’exacerbent mais je trouve que ça s’éteint trop vite pour passer à autre chose.

C’est pour moi une mise en bouche mais pas assez sombre à mon goût, on a une rebelle, une vengeance, des secrets mais tout ça c’est trop gentillet, j’espère que le tome 2 sera plus palpitant.

« Elle est à moi.

Tout à moi.

C’est mon butin de guerre. »

  • Nombre de pages : 316
  • Prix Ebook : 5,99 euros
  • Lien achat Ebook : ICI
  • Prix Broché : 12,99 euros
  • Lien achat Broché : ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s