Addictives - Luv·Charlie Lazlo·Service Presse

The Duke de Charlie Lazlo

Résumé :

Elle est libre. Il est libertin. Belle alliance ou mauvaise idée ?

Libertin, richissime et farouchement indépendant, Julian Langley, duc de Kingsberry, n’a absolument pas prévu de se marier.
Quant à la brillante et cultivée lady Georgia, voisine de ses terres, elle entend bien rester célibataire et continuer de mener sa vie et ses études autant que le lui permettent les règles et la bienséance du XIXe siècle anglais. Mais c’est compter sans sa belle-mère, qui veut lui imposer un mariage de convenance avec un vicomte répugnant. Alors, quand le duc de Kingsberry propose à Georgia un arrangement qui leur permettrait à tous les deux de rester libres, elle est tentée de dire oui. Mais Julian est arrogant, sûr de lui, riche, puissant… et célèbre pour ses frasques et ses nombreuses maîtresses !
Jusqu’où Georgia sera-t-elle prête à aller pour honorer son contrat sans renier sa liberté ?
Le duc ne sera-t-il pas le premier à s’en mordre les doigts ?

Je suis pas trop romance historique mais quand j’ai vu le résumé et le nom de l’auteure (des auteures), je n’ai pas hésité à lire ce livre et je ne suis pas déçue.

Julian est un homme très intriguant, depuis la mort de son frère, il est l’héritier de sa famille, presque trente ans, toujours célibataire et très libre.

Il est prisé par toute la gente féminine ou plutôt il est vu par toutes les mères en quête d’épousailles de leur fille comme l’homme à avoir. Depuis son retour de mission pour le roi George III, il fait en sorte d’être discret, de ne pas assister aux bals de la saison londonienne mais il ne va pas avoir le choix de trouver vite une épouse. En effet, à l’heure fatidique de ses trente ans il devra être marié pour pouvoir conserver ses terres et ses titres, condition qui avait été inclus dans le testament de son défunt frère.

 Georgia est une jeune femme de 20 ans, rare pour cette période, elle est encore célibataire, elle est différente des autres jeune fille qui ne pense qu’à trouver un mari, elle, elle a soif de savoir, elle veut découvrir le monde et pour elle, être belle et se taire n’est pas du tout ce qu’elle mérite. Depuis la mort de son père, qui l’avait éduqué dans un monde à part, elle est élevée par sa marâtre qui ne souhaite que se débarrasser d’elle pour laisser libre champ à sa propre fille (on a un peu l’impression d’un remix de Cendrillon, sans le côté enfermé et faire le ménage).  

La libre Georgia va se retrouver fiancée au vicomte de Beshington-and-Twickmam, un homme qui se révèlera violent et autoritaire, un vrai goujat et surtout prêt à aller à l’encontre des conventions en agression la jeune femme.

Elle va devoir trouver une solution pour se libérer avant de se retrouver enfermée dans une cage, qui sera loin d’être doré.

« Je ne suis pas superstitieuse ni crédule, mais si je l’étais, croyez que j’affirmerais dur comme fer que mon interlocuteur est un émissaire du diable. Voire Lucifer lui-même, pour réussir à me perturber à ce point, moi qui me targue d’appliquer en tout point la méthode raisonnée de M.Descartes. »

Sa rencontre assez particulière avec Georgia, au détour d’une embuscade, va attirer Julian, mais même si de base il aime les femmes avec plus d’expérience, quand il va assister à une scène la mettant en danger, il va voir en la jeune femme un subterfuge parfait pour elle et lui. En effet, si elle devient sa femme, il gardera ses biens et elle pourra conserver son désir de liberté. Mais vivre avec elle, la côtoyer tous les jours, apprendre à la connaitre, ne risque-t-il pas de succomber à ses bas instincts et déroger à ses principes ?

Les auteures ont réussi à me faire  aimer ce roman historique, leurs plumes sont toujours un régal, le langage soutenu ne m’a pas du tout dérangé car une fois habituée, j’ai découvert une histoire légère, deux protagonistes qui vont se chercher, se taquiner. On retourne dans ces pages une nouvelle manière d’apprécier une histoire car les mots choisi parles auteures sont tout en sensualité, par moments même ambigus, ce qui laisse pas mal de place à notre imagination et ça j’apprécie grandement.

J’ai aimé aussi la correspondance que va entretenir Georgia avec son amie ce qui lui permettra de s’étendre sur ses sentiments et nous permettre de mieux la comprendre, c’est une manière très originale.

Le personnage de Julian est très mystérieux, on ne comprend pas certain de ses comportements, il arrive en sauveur pour Georgia, en lui faisant ce marché pour la sauver d’un mariage avec ce goujat, mais très vite il prendra ses distances avec elle, il va jouer le chaud et le froid, de qui déstabiliser sa femme. Mais quand on comprendra ce qui le pousse à mettre de la distance avec elle, on va être très ému par sa prévenance et ses peurs.

J’aurais aimé un peu plus sur le côté libertin que semble avoir Julian, même si on le voit au départ, c’est très vite effacé par le jeu que va entretenir nos deux protagonistes. Mais dans l’ensemble c’est une très bonne lecture. Une lecture qui j’espère verra voir un spin-off car je n’ai pas envie de les quitter si vite.

  • Nombre de pages : 314
  • Éditeur : Addictives – Luv
  • Prix Ebook : 4,99 euros
  • Lien achat Ebook : ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s